L’ULB, première “Université Hospitalière”, expulse 150 demandeurs d’asile du campus

Ce vendredi 16 février en fin de journée, 150 demandeurs d’asile sont entrés dans le gymnase de l’ULB (Solbosch) afin de s’y établir pour les nuits à venir et pour ramener l’accueil dans le débat public. En effet, après des mois de séjour à la rue ou d’hébergement instable, ces derniers se retrouvent de nouveau sans toit, malgré les promesses du gouvernement.

Enquête CGSP-ER / USE : Le sous-encadrement, un facteur aggravant de la souffrance au travail à l’ULB

La CGSP-ER et l’USE (Union syndicale étudiante) ont lancé à la fin de l’année 2023 une enquête en ligne portant sur le sous-encadrement et ses conséquences. Entre 2018 et 2023, le nombre d’étudiant·es de l’ULB est passé de 29 800 à 38 100, soit une augmentation de près de 30%! Comme nous l’avons souligné à de multiples reprises (ici, ici ou ici, par exemple), cette croissance massive ne s’est pas traduite par une augmentation suffisante de personnel enseignant et administratif.

La CGSP ER appelle à un boycott académique des universités israéliennes

La CGSP ER, inspirée par les valeurs d’égalité, de justice sociale et de solidarité portées par le mouvement syndical en Belgique et à l’international, apporte son soutien à la campagne Boycott-Désinvestissement-Sanction (BDS). Basée sur le respect des principes du droit international, la campagne BDS prône  les boycotts économiques, académiques, culturels et politiques contre Israël pour mettre un terme à la colonisation des territoires palestiniens. 

Sous-encadrement pédagogique à l’ULB : diffusez l’enquête !

Afin de nourrir notre campagne contre le sous-encadrement pédagogique à l’ULB par des témoignages de terrain, nous lançons une enquête. Ces expériences nous permettront de préciser nos revendications sur la question et de continuer à interpeller les autorités pour obtenir un meilleur encadrement. Aidez-nous en faisant circuler l’enquête auprès de vos collègues et de vos étudiant·es !

La réforme de la formation des enseignant·es à l’ULB : Quelques points d’attention

Contexte La formation initiale des enseignant·es de l’enseignement maternel, primaire et secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) vient d’être réformée par le décret du 7 février 2019 (modifié en décembre 2021). Cette réforme entre progressivement en vigueur à partie de cette rentrée académique (2023-2024). Pour les sections 1, 2 et 3 (de la maternelle au secondaire inférieur), elle repose notamment sur un allongement de la formation d’une année.

Pas de mécanisme transparent pour les aménagements de fins de carrières des académiques à l’ULB

À la suite de changements de législation les prépensions sont devenues quasiment impossibles à mettre en œuvre à l’ULB. La pension anticipée reste possible à condition de remplir certaines conditions d’âge et de carrières. Néanmoins ces conditions, si elles peuvent être rencontrées pour certains membres PATGS ne peuvent être remplies pour les carrières académiques qui sont trop courtes.

Drink de rentrée – 19 octobre 2023

La CGSP ER vous invite très chaleureusement à son drink de rentrée le 19 octobre à partir de 16h30 au local C2.223. Une courte présentation de notre comité et de notre travail est prévue autour de 17h. Ensuite, nous pourrons échanger autour d’un verre. C’est l’occasion de rencontrer notre comité, d’en apprendre un peu plus sur nos actions et de nous faire part de vos préoccupations pour l’année à venir. 

Communiqué : 22 MAI – Violences Policières

Ce lundi 22 mai, un délégué syndical et des étudiants de l’ULB ont été victimes de violences policières lors de la manifestation nationale en front commun. Cette tentative d’intimidation par un usage disproportionné de la force apparaît clairement comme une attaque de plus contre les libertés syndicales. Plus de 20 000 personnes ont défilé pacifiquement ce lundi, suite à l’appel à la manifestation nationale lancé en front commun pour protester contre le dumping social et les atteintes aux libertés syndicales.

Mobilisons-nous le 27 avril, pour de meilleures conditions de travail et d’étude à l’ULB !

À plusieurs reprises nous avons alerté nos Autorités de la dégradation alarmante des capacités d’encadrement pédagogique à l’ULB. Les retours de nos collègues, quel que soit leur statut ou leur faculté, confirment à la fois le sentiment d’écrasement et l’urgence d’agir pour retrouver des conditions de travail et d’étude décentes dans notre université.